🌴 🌊 🐬 🏄 🏡 ✈ ⛵ 🚤 📷 🐍 🏂 🎋 🌍 🏊 🏠 🚢 🚤 🚣 ✈ 🚁 🚅 🚕 🚡 🚵 👣 🏂

Maurice doit-elle se soumettre à un deuxième

Mar 9, 2021

Interview - Dr Vasantrao Gujadhur : "Le "lockdown", la meilleure solution pour briser la chaîne de transmission".

Le pays a déjà identifié huit nouveaux cas positifs de Covid-19 (ndlr : 10 depuis la réalisation de l'interview). Ce chiffre est susceptible d'augmenter encore. Peut-on dire que l'île Maurice est confrontée à une deuxième vague ?
Il faut d'abord analyser le cluster. Sur les cas, une partie provient du personnel de Surat et un ou deux autres cas ne sont pas des employés. Il peut y avoir un lien de parenté avec les employés de l'entreprise. Le cluster n'est pas seulement à Surat. Le virus est déjà présent dans la communauté. C'est grave. Pour l'instant, nous n'en connaissons pas la source. Il se peut qu'il soit ailleurs. L'épidémie se trouve en dehors de Surat. Les membres du personnel sont déjà en quarantaine. Ils se sont promenés partout, et s'ils étaient contagieux à ce moment-là, c'est assez grave. Pour répondre à la question, il semble que nous nous dirigions vers une deuxième vague. Mais nous devons observer et voir comment la situation évolue. Nous devons attendre.

Pensez-vous que c'est la variante sud-africaine qui est venue à nous ?
L'île Maurice n'a pas la capacité de tester cette variante. L'envoi des échantillons et des symptômes en Angleterre pour analyse prend un mois. Il est important de savoir que la personne qui se trouvait à l'église (NDLR : Full Gospel Church of God) a été détectée la première - peut-être n'est-elle pas la première personne. Elle était à une séance de prière un dimanche (NDLR, 28 février). Elle est tombée malade deux ou trois jours auparavant et a été testée positive le jeudi. Il est possible qu'elle ait déjà été contagieuse. Symptôme, pas de symptôme, il y a beaucoup de pré-symptômes. Il faut les surveiller. C'est pourquoi j'ai dit que nous devons faire des tests d'anticorps. Il y a des gens qui peuvent avoir été malades et qui sont guéris. Ces tests sérologiques permettront de déterminer si elles avaient besoin d'anticorps.

Un deuxième confinement est-il la meilleure solution ?
L'enfermement est la meilleure solution car les Mauriciens ne respectent pas les gestes de barrière. Mais le confinement n'est pas pour le moment. J'étais à Port-Louis ce matin (NDLR : dimanche 7 mars 2021) et j'ai vu le comportement des gens. La plupart ne portaient pas de masque. Comme si rien ne s'était passé. Il y a eu un relâchement complet de la population. Il faut qu'elle se ressaisisse. La chaîne de transmission doit être rompue. Chacun s'isole et applique des mesures sanitaires. Et en parallèle, continuer les tests PCR. Je conseille à tout le monde de se faire vacciner le plus rapidement possible. Le plus vite possible, c'est le mieux. Si nous augmentons la fréquence des vaccinations, nous réduirons ou même briserons la chaîne de transmission.

Traduit de la source originale française www.lexpress.mu.

🌴 🌊 🐬 🏄 🏡 ✈ ⛵ 🚤 📷 🐍 🏂 🎋 🌍 🏊 🏠 🚢 🚤 🚣 ✈ 🚁 🚅 🚕 🚡 🚵 👣 🏂